Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Des Marrons au TSD
Forums Val Cenis Vanoise > Le site > La station de Val Cenis
Thomas
Voici une petite réflexion sur l'évolution du secteur Ramasse sur le domaine skiable de Val-Cenis ...

Introduction

Le col du Mont-Cenis fut sans doute une des routes les plus importantes pour passer de France en Italie. On dit même que le col du Mont-Cenis est situé à égale distance entre Paris et Rome, et c'est vrai dans les faits. Paris-> Col du Mont-Cenis : 726 Km (Vérification) et Col du Mont-Cenis -> Rome : 728 km (Vérification)

La faiblesse relative de son altitude (2083 mètres), les pentes douces, aisément accessibles sur les deux versans et les deux vallées alpines, la Maurienne au Nord et la Dora Riparia au Sud expliquent le rôle essentiel joué au fil des siècles par ce col.

La légende dit que Hanibal passa avec ses éléphants au Col du Petit Mont-Cenis, non loin du col du Mont-Cenis ...

Dès le VIIème siècle, tant le traffic était important, Charlemagne fit édifier le premier Hospice en montagne pour abriter les voyageurs en cas de conditions médiocres.
A Partir de 1691, un service régulier de messagerie passait par le col du Mont-Cenis.

Les Marrons de Lanslebourg
Les voyageurs désirant de passer le col du Mont-Cenis étaient dans la plupart des cas inexpérimentés au milieu montagnard, et ainsi, les habitants des deux versant prétaient main forte à ces voyageurs pour passer le col. Ainsi, des montagnard étaient là pour les guidés à travers le dédale des ravins, des éboulis, des couloirs à avalanche et des profondes forêts. A lanslebourg, une comunauté fit rapidement le commerce de cela. On les appelait les "Marrons". Ces personnes la furent les précurseurs des guides de haute montagne, par leur connaissance parfaite du milieu, des conditions climatiques etc.
Pour atteindre le col du Mont-Cenis, les Marrons empruntaient un chemin connu sous le nom de "La ramasse".

Malgré le sens du mot français, la Ramasse ne vient pas du caractère dangereux et délicat du passage, mais cela vien de l'italien "Ramaza" qui désigne une sorte de ballai réalisé avec des branchages.
En hiver, lorsque les pentes au dessus de lanslebourg étaient recouvertes de neige, les Marons concevais des sortes de traineaux pour la descentes, traîneaux qui ressemblaient à la "ramaza" des piemontais. Ainsi, les voyageurs décendaient sur ces luges primitives, que les Marrons tentaient de retenir par des cordes pour diminuer la vitesse. A ce qui parait, les émotions étaient garenties (enfin, je ne sais pas, je n'y était pas ...) Bien sur, l'avantage de la neige à la descente se révellait etre un gros désavantage à la montée ...

Les Marrons appartiennent désormais à la mémoire collective locale.

La route Napoléon
en 1780, 58 heures pour les voyageurs et 8 jours pour les marchandises étaient nécessaire pour aller de Lyon à Turin par le col du Mont-Cenis.
C'était certes long, mais mons long que les 71heures et 10 jours nécessaire en passant par le col du Grand Saint Bernard ...
Cependant, les chemins sinueux de la ramasse ne pouvaient plus convenir pour une telle fréquentation ...

Vers la fin du XVIIème siècle, Napoléon à rapidement compris l'importance stratégique du Mont-Cenis.
Les Travaux du Mont-Cenis, sous la direction de l'ingénieur Dausse de déroulère de 1802 à 1810 avec la présence de 3000 ouvriers. L'accès à ce col s'amméliorait également en aval ou la route de Maurienne à subit des métamorphoses très importantes. Avec cette nouvelle route du Mont-Cenis, le trafic à plus que doublé pour les voyageurs dès la première année d'exploitation, et le trafic de marchandise a été multiplié par 4.
user posted image

Les voyageurs appréciaient le magnifique tracé de cette chaussée impériale situé à quelques centaines de mètres du célèbre chemin de la Ramasse.
La route, tracée en pleine pente s'élevait en courbes régulières, protégées du précipice par d'épaisses bordures de pierre taillée. Un éffort très important a été employé pour la sécurité. En effet, pas moins de 25 refuges échelonés entre Suse et Lanslebourg ont été construits pour protéger des voyageurs surpris par le changement des conditions climatiques ... Des vestiges des Refuges sont encore visibles aujourd'hui.
La route du Mont-Cenis avait un tracé tellement bien pensé qu'elle est toujours en état à l'heure actuelle.
user posted image
user posted image
user posted image

L'éppopée du chemin de fer ...
Après la naissance des chemins de fer, la liaison entre Lyon et Turin ne pouvait se faire que par la Maurienne. Cepandant, il était impensable de passer une rame de chemin de fer par le col du Mont-Cenis ou en 1850passait déja 50 000 voyageurs et 30 000 tonnes de marchandises par an. On devait donc percer un tunnel, mais ou qu'il soit, ce tunnel serait très long pour l'époque ...
Un Boyau de 11 km devait alors rejoindre le village italien de Bardonechia à Modane.
Pendant de longues années, des difficultés techniques empèchère le début des Travaux. En 1857, les premiers coups de pioches eurent lieu. Le percement du tunnel féroviaire du fréjus, un des plus grands chantiers d'Europe commençait alors.
On comptait 2000 ouvriers du côté Français et autant du côté italien. Cependant, même avec ce nombre très important d'ouvriers, le percement du tunnel était très lent, très très lent .. en 1859, seulement 201 mètres furent creusés, et l'année suivante, 132 .. Les difficultés augmentaient au fur et a mesur qu'on pénétrait la montagne ... Le chantier n'avançait pas ...

Le train Fell
Pour l'ingénieur anglais Fell, à ce rythme, les travaux devraient durer encore 30 ans.
En 1860, il eut l'idée de faire passer un train au sommet du col du Mont-Cenis ... Bien sur, le jour ou le tunnel du Fréjus serait terminé, cette solution se révèlerais inutile, mais Felle pensa que le creusement du tunnel serait très très et que son projet aurait tout le temps de se mettre en place.
Felle imagina un tracé qui suivait la route Napoléon. Pour gravir les importantes pentes, il imagina un rail central à crémaillère, un procédé mis au point par la français, le baron Séguier. Les travaux du "train Fell" débutèrent en 1864.
user posted image
Quatre années plus tard, la ligne Fell était inaugurée. De Saint Michel de Maurienne à Suse, sur une distance de 77 km, la ligne pasait par le col du Mont-Cenis, à 2083 mètres d'altitude.
user posted image
Pour parer contre les avalanches, Fell n'a pas lésiné sur les moyens. pas moins de 12 km de galerie protégeait la ligne des avalanches, des congères ..
user posted image
La ligne pouvait etre ouverte quelque soit les conditions climatiques ... De plus, des tunnels ont été percés dans la monté au Mont-Cenis du côté français. En effet, la ligne suit la route, mais elle ne peut pas tourner en épingle comme la route, les tunnels étaient la pour augmenter la courbure de la ligne. ce fut à ces endroits des ouvrages de quelques centaines de mètres, Certains sont encore présents, quoi que certainement éboulés à certains endroits.
user posted image
user posted image

Fell avait pensé à tout sauf à une augmentation de la vitesse de percement du tunnel du Fréjus. En effet, de nouvelles perforatrices furent employées et le 24 décembre 1871, soit trois ans après l'inauguration du chemin de fer Fell, le plus long tunnel du monde fut achevé.
user posted image

Le chemin de fer Fell fonctionna pendant quatre ans, puis la haute Maurienne retrouva un profond silence, silence qu'elle n'avait pas connu depuis des lustres.

L'activité revint au dbut du XXème siècle avec le tourisme ...

La seconde partie sera consacrée aux remontées mécaniques de la Ramasse ...


Sources :
- Aménagement et Montagne numéro 141
- www.skistory.com
- Documentation trouvée sur place
- "La percée du Fréjus et la légende de la Houille Blanche" Augusta Pretoria
pap73
merci pour ce topic tres tres interessant sur l'histoire du col du
montcenis wink.gif cool.gif
j'attends la seconde partie avec impatience
Guillaume
Merci Thomas pour ce sujet très intéressant. J'attends avec impatience la suite avec les RMs de la Ramasse wink.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2017 Invision Power Services, Inc.